Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 19:31

INTRODUCTION :

 

Les chaînes de lettres ne datent pas d'hier. Bien avant l'apparition d'internet et du courriel, ces chaînes transitaient déjà abondamment via notre bon vieux facteur. Il était même possible de les déceler dans le journaux, au sein des rubriques de petites annonces, sous la forme de prières qui promettaient le bonheurs à ceux qui les publiaient.

 

Cependant la généralisation de l'email, de part sa gratuité, sa simplicité de transfert (forward) et la création de listes de contacts, a grandement contribué à l'explosion du phénomène.

 

A ce jour, les chaînes transitent toujours, et, malgré un effort d'information persistent et demeurent difficile à briser.

 

DEFINITION D'UNE LETTRE-CHAÎNE ;

 

Lettre-chaîne : « Une lettre demandant au destinataire d'en envoyer à son tour de multiples copies, de telle manière que sa propagation s'accroisse de manière exponentielle tant que le processus se poursuit » Webster's II, New Riverside University Dictionary, 1984.



CE QUI DIFFERENCIE UNE LETTRE-CHAÎNE D'UN HOAX :

 

Un hoax est un canular transitant sur le réseau internet et plus rarement via la téléphonie mobile. Il se constitue en une lettre-chaîne contenant une information fausse. Leurs auteurs s'appuient sur le sens civiques de l'internaute pour informer leur entourage du contenu du message.

Exemple : Attention au nouveau virus, Mac Donald fait frire ses frites dans de la graisse animale, un nouveau mode opératoire pour le vol de véhicule, etc...)

Les lettres-chaînes ne jouent pas de la rumeur mais plus du sentiment et/ou de la superstition.

Exemple : Qui est l'homme que tu aimes vraiment ? Transmet ce message il te portera bonheur. Connais-tu vraiment tes amis ? Qui sont tes vrais amis, etc...)

Si il est parfois difficile de classer une chaîne dans la famille des hoax, nous pouvons cependant affirmer que tous les hoax sont des lettres chaînes.

 

LE POURQUOI :

 

Pourquoi, ces chaînes de lettres existent-elles et comment font-elles pour ainsi circuler et persister durant toutes ces années (certaines demeurent toujours actives depuis 1996) ?

 

La motivation première des auteurs de lettre-chaîne est leur propagation, parfois au discrédit d'une personne, d'une entreprise ou d'une organisation directement visée dans son contenu. Pour ce faire ils usent sans vergogne de notre crédibilité, gentillesse et faiblesses. Nous reviendrons sur ce dernier point plus loin.

 

Certain hoax (canular transitant par email) ont été créés dans le but de contrer des lettres chaînes. Pour l'exemple citons le cas de « WIN A HOLIDAY », une lettre-chaîne qui promettait de gagner un voyage rien qu'en transférant dans son intégralité le texte du message. Elle connue un tel succès, qu'une autre lettre-chaîne apparue en s'appuyant sur la popularité de la première. Voici le texte de celle-ci.

 

"ATTENTION !!! ALERTE AU VIRUS !!!

"Si vous recevez un e-mail intitulé "WIN A HOLIDAY" (Gagnez des vacances) NE L'OUVREZ PAS. Le virus qu'il contient va effacer l'intégralité de votre disque dur. Faites suivre ce message à autant de personnes de votre connaissance. Ceci est un nouveau virus, très nocif et peu de gens connaissent son existence. Cette information a été rendue publique le 8 Mars, par Microsoft. S'il vous plaît, échangez cette information avec tous ceux qui peuvent avoir accès à Internet. Encore une fois, transmettez ce message à tous les correspondants inscrits dans votre carnet d'adresse, de telle sorte que le virus ne s'étende pas..." 

 

LE COMMENT :

 

Pour exister et transiter, les chaînes de lettres (comme les hoax) s'appuient sur nos faiblesses. En effet, ce mode de propagation comprend certains ingrédients psychologiques afin de conduire les personnes à les faire suivre.

 

La faiblesse la plus visée est la naïveté...

 

Avant de jeter la pierre à qui que ce soit, il est important de rappeler que nous sommes tous sujet à la crédulité à un moment ou à un autre. La fatigue, ou un excès de charges émotionnelles devant l'appât du gain peuvent contrecarrer notre sens critique. Et ainsi, un simple « ça ne coûte rien de tenter » suivi d'un forward (transfert d'email) à quelques contacts suffit à ce que des centaines d'autre personnes reçoivent le même message dans les jours qui suivent par effet boule de neige.

 

Certaines chaînes usent de texte pseudo-philosophique sur l'amitié, l'amour ou sur la vie qui mérite d'être vécue. Elles citent parfois un « cas vécu » en exemple. Le tout servi sur un lit de morale.

D'autres jouent sur la superstition en promettant le bonheur si nous transmettons la chaîne et en cas contraire le malheur.

Ou encore, certaines chaînes nous demandent de venir en aide à une bonne cause, de signer une pétition ou d'informer la population sur tel ou tel agissement en usant de notre bonté et de notre crédulité.

 

Nous sommes les véhicules de ces chaînes car souvent ignorons soit leur existence soit leur méthode.

 

 

RISQUES ET INCONVENIENTS :

 

Plus que de se caractériser comme une source de perte de temps, les chaînes de lettres engendrent un facteur risque et occasionnent une consommation énergétique inutile.

 

Sur ce dernier point, il existe deux chiffres qui poussent à la réflection : 62 milliards et 17 millions.

 

62 milliards est l'estimation du nombre de courriers indésirables (spam ou pourriel en français) ayant transité sur le net.

17 millions est le poids en tonne de CO2 rejeté pour le traitement de ces emails. Soit l'équivalent de la pollution engendrée par 3,1 million de voitures sur une année.

 

Dans ce même paragraphe nous avons mentionné le facteur risque que présentaient les chaînes de lettres. Ces dernières en circulant accumulent un grand nombre d'adresses mails dans les champs FROM, TO et CC. Celles-ci peuvent par la suite être utilisées par les créateurs de virus et où encore être stockées et revendues par les sociétés de spamming.

 

 

IDENTIFIER UNE LETTRE-CHAÎNE :

 

Afin de les combattre, il est important de savoir les identifier car vos logiciels anti-spam sont malheureusement inefficaces face à ce fléau. C'est ce que nous aborderons dans ce présent et dernier paragraphe.

 

Voici une liste qui présente les principaux indices qui suffisent à vous mettre la puce à l'oreille :

 

  • Il vous est demandé de faire suivre l'information ou de transmettre le mail pour une raison ou une autre (pour informer, recevoir un gain, prouver une activité de votre compte, vous attirer la chance ou l'amour, etc...)

     

  • Une information incroyable qui se ponctue par « ceci n'est pas une blague », « ceci est une histoire vraie » ou encore « ce n'est pas une arnaque ».

 

  • La source de l'information est invérifiable et ne présente aucun lien vers un communiqué de presse ou un vers un site spécialisé traitent du sujet.

 

  • A l'inverse, le message est signé par Steeve JOBS co-fondateur d'Apple, Bill Gates pour Microsoft ou encore Mark Zuckerber pour Facebook.

 

  • Le message est tourné dans un français incertain et présente de grossières fautes d'orthographes

     

Ces lettres chaînes présentent régulièrement le même schéma :

 

  • Un appât : Un gain, une information qu'il faut absolument faire circuler, un test, etc...

  • Une menace : Une pluie de malheur si l'email n'est pas transféré; votre sens civique remis en cause si vous venez à effacer le message sans le transmettre; la propagation d'un virus si vous n'informez pas vos amis.

  • Une requête : Une demande de faire circuler le message et parfois un à nombre déterminé dans le corps.

 

 

CONCLUSION :

 

 

Afin de se préserver de la réception de lettres-chaînes, il convient d'informer son entourage. Car seule une sensibilisation massive des internautes peut engendrer la baisse perceptible de leur diffusion.

 

Le bon comportement à adopter quand vous constater être destinataire d'un email que vous aurez identifié comme une chaîne de lettre, est de répondre à son expéditeur avec une formule type comportant un lien vers une page d'information traitant du sujet. Vous en trouverez en exemple, dans un futur article.

 

Repost 0
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 23:32

 

L'hoax qui va suivre, car oui, il s'agit bien d'un canular a fait grand bruit. Après quelques jours de déferlement dans les boites-aux-lettres électroniques, il a été relayé en grandes pompes sur les sites spécialisés et la presse automobile.

 

 

Voici son texte présenté comme le scan d'une lettre officielle adressée aux préfets de manière confidentielle par le gouvernement.

 

 

 

 

 

 

Paris, le 10 novembre 2009

 

INFORMATION CONFIDENTIELLE A MESSIEURS LES PREFETS

 

Suite aux dernières délibérations il a été décidé ce qui suit :

 

Suppression des panneaux de signalisation des radars fixes

 

A compter du 1er janvier 2010, les installations des panneaux annonçant la proximité des

radars ne seront plus systématiques à la demande des associations contre la délinquance

routière.

Cette nouvelle disposition devrait permettre de faire des économies substantielles quand on

sait le coût du panneau et de la pose (environ 10 000 €) et de positionner par ce biais

davantage de contrôles fixes. Je ne saurais trop vous conseiller de rester discret sur cette

nouvelle disposition au moins jusqu’aux élections régionales.

Par ailleurs dès 2010 les positionnements seront multipliés, l’objectif étant de mettre en place

des points fixes de contrôle tous les 10 kilomètres sur les axes principaux de vos régions pour

tendre vers un point tous les deux kilomètres d’ici 2015.

 

L’envoi à domicile des contraventions.

 

Le passage en société anonyme de la poste apporte également quelques modifications pour

améliorer la rentabilité des services, ainsi l’affranchissement ne sera plus pris en charge par

l’administration et les contraventions seront expédiées en port dû dès le 1er janvier 2010 ;

Si le contrevenant ne veut pas acquitter la taxe d’affranchissement et qu’il refuse le courrier,

l’amende sera doublée et réclamée par le trésor public.

En cas de non paiement ce sera alors aux gendarmes et policiers de se présenter au domicile

du susnommé pour encaisser les sommes selon la procédure actuelle en vigueur.

 

Pour application immédiate aux dates désignées,

 

Le chef de cabinet du ministre,

 

G. Ardeneau

 

 

 

 

 

EXPLICATIONS ET CONCLUSION :

 

Procédons à l'analyse du contenu avec méthodologie. Débutons par le visuel du courrier.

 

Si cette lettre parait officielle pour un observateur novice au formalisme administratif, elle le parait beaucoup moins face à un employé de l'administration.

 

  • Mauvais positionnement de l'entête,

  • Mise en page anormale,

  • Absence de l'objet, toujours présent dans ce type de missive,

  • Absence de la Marianne (sceau administratif),

  • Absence de la signature manuscrite du rédacteur, ...

  • Le logo du Ministère de l'Intérieur n'est pas propre, floue et mal détouré.

 

Penchons-nous maintenant sur l'analyse du contenu de l'information afin d'en démontrer les failles.

 

  • La lettre est signée G. ARDENEAU, Chef du Cabinet du Ministre. C'est sympa et à l'oreille ça sonne bien Chef de Cabinet du Ministre. Sauf qu'il n'y a aucun ARDENEAU au gouvernement et encore moins à ce poste. A ce jour, le Chef du Cabinet du Ministre est Monsieur Olivier Le Quere.

 

  • Le Ministère de l'Intérieur et de l'Aménagement du Territoire n'existe plus et à fait place au Ministère de l'Intérieur, de l'Outre-Mer et des Collectivités Locales.

 

  • La lettre prévoit la suppression des panneaux d'annonce des radars fixes dès le 1er janvier 2010. Dans un second temps, il est demandé aux préfets de rester discret sur le sujet jusqu'aux Régionales. Rappelons que ce scrutin se déroulera en mars de cette même année. Il va être difficile de conserver la discrétion dans ces conditions.

 

  • Un certain Birdy, chasseur d'hoax sévissant sur le forum d'Hoaxbuster à mis le doigt sur un détail qui m'avait échappé. La lettre à pour conclusion : Pour application immédiate AUX dateS désignées. Or, cette lettre ne comprend qu'une seule et unique date, le 1er janvier 2010.

 

  • A en croire, ce certain G. ARDENEAU, le changement de statut de la poste va contraindre à expédier le courrier en port dû. Rappelons que la poste n'est plus une administration depuis bien longtemps et que l'état paie ses affranchissement depuis la disparition du ministère des postes et télécommunications.

 

  • Toujours selon ce même inconnu, si le contrevenant ne s'acquitte pas du port de sa contravention, celle-ci sera doublée et les forces de Police et de Gendarmerie auront à charge de se déplacer à domicile pour encaisser la contravention. Toujours pour mémoire la contrainte par corps a été abolie le 09 mars 2004 pour être remplacée par la contrainte judiciaire (prison pour dette pénale). Cette mesure n'est applicable que pour des délits ou crimes pour lesquels il est prévu des peines d'emprisonnement. En d'autres termes, cette mesure exclue la contravention. De plus, je ne suis pas convaincu que nos forces de l'ordre disposent de l'arsenal juridique, humain et matériel nécessaire à l'application de ce type de mesure.

 

  • Un radar tous les deux kilomètres d'ici 2015. Si cette information pouvait être confirmée, je ne sera vous conseiller de courir quérir un maximum d'actions des entreprises SAGEM, fabriquant des radars fixes et ATOS à la charge de leur maintenance.

 

 

Cette analyse démontre que nous sommes en présence d'un hoax. Conclusion confirmée par le gouvernement et par la plainte déposée par Monsieur Brice HORTEFEUX, actuel ministre de l'Intérieur, de l'Outre-Mer et des Collectivités Locales, à l'encontre de ou des auteurs de ce canular qu'il présente comme grotesque mais très préjudiciable.

 

En effet, cet hoax à principalement pour but de discréditer le gouvernement en place en jouant sur plusieurs points d'actualités politiques.

 

  • En 2007, Dominique BUSSEREA, alors Secrétaire d'Etat rattaché au Ministère des Transports avait émis l'idée, suite à la demande de plusieurs associations de prévention routière, de supprimer ces panneaux. Cette demande avait été clairement rejetée et confirmée par la Direction de la Communication interrogée sur le sujet qui déclare : « Ce n'est plus d'actualité. ».

 

  • Le scrutin Régionale et les susceptibles projets peux populaires gardés secrets avant cette date.

 

  • Le changement de statut de la Poste, service de proximité cher aux Français.

 

 

Maintenant que vous êtes informés (et rassurés) faites savoir à votre entourage qu'il n'est plus la peine de prendre en photo les panneaux de signalisation des radars. Ils seront toujours là demain... Pour le moment...

Repost 0
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 05:51
En recevant il y a quelques jours le hoax suivant, je me suis surpris à lancer un spontané « Et voilà, c'est reparti ! »

 

Sans plus attendre, voici ci-après, un copié-collé du texte de ce fameux hoax :

 

« Etre sur Facebook est depuis peu devenu trop populaire. Il y a eu quelques membres qui se sont plaints que Facebook est en train de devenir très lent. Les enregistrements montrent que la raison est qu'il y a trop de membres non-actifs et d'un autre coté trop de nouveaux membres sur Facebook. Nous sommes en train d'envoyer ces messages pour voir si les membres sont actifs ou pas. Si tu es actif, s'il te plait envoie ce message à 15 autres utilisateurs en utilisant Copier + Coller pour montrer que tu es bien actif. Ceux qui n'enverront pas ce message dans les 2 semaines, seront automatiquement résiliés pour créer plus d'espace. Si Facebook reste tout de même surpeuplé nous demanderons une participation mais jusque là ,envoie ce message à tous tes amis pour me montrer que tu es actif et pas effacé.

Créateur de Facebook: Mark Zuckerber Message en cours d'envoi.. »

 

Calmons le jeu tout de suite. Tout ceci est bien entendu faux. Il s'agit de l'actualisation d'un hoax apparu en France au début de l'année. Ce dernier expliquait la fermeture des comptes HOTMAIL inactifs.

 

« Bonjour à tous... Nous espérons que tout va bien pour vous et que vous êtes contents.


Cher utilisateur de Hotmail, en raison d'un accroissement soudain du nombre d'utilisateurs de nos services, il nos est apparu que nos capacités d'hébergements vont être dépassées. De ce fait, toutes les personnes qui n'auront pas reçus ce message (avec le texte initial en objet) dans le mois qui suit la date indiquée, seront supprimées de nos serveurs. S'il vous plait, veuillez re-expédier ce message afin que nous puissions vérifier que vous utilisez toujours votre compte Hotmail


ATTENTION ATTENTION, Hotmail est surchargé et nous devons faire de la place, pour ce faire, nous voudrions savoir quels utilisateurs utilisent toujours leurs comptes Hotmail. Si vous utilisez encore votre compte, veuillez transférer ce message à tous vos contacts. Si vous ne transférez pas ce message, nous détruirons votre compte.

Mr. Jon Henerd

Hotmail Admin. Dept. »

 

A la réception de ce type d'information, voici une liste de questions que devraient se poser tout à chacun.

 

* En quoi des comptes inactifs ralentissent un serveur ? C'est un comble. Un compte inactif n'occupe que quelques octets au sein d'une base de données. L'absence de trafic sur ces dits comptes n'use d'aucune bande passante, donc pas de ralentissement.

 

* Pourquoi fermer des comptes ? En effet, le principe même des réseaux sociaux et de multiplier le nombre de membres afin de constituer une base riche et ainsi d'accroître les chances de retrouver un ami perdu de vue depuis plusieurs années.

 

* Si le trafic est devenu lent, pourquoi le ralentir encore avec un transfert de masse de ce message ?

 

* Comment Hotmail ou Facebook peuvent-ils contrôler l'expédition de ce message ? Cela impliquerait-il que nous courriel soient lus, surveillés ou encore analysés ?

 

* Que pensez de la destiné d'un compte actif mais dont le propriétaire est indisponible durant un mois ?

 

* Si comme l'ours Maturin, je ne dispose pas d'un nombre suffisant de contact pour faire suivre ce message, supprimera-t-on mon compte ?

 

* Pourquoi ces services, à l'heure du web 2.0, n'usent-ils pas de méthode moins lourdes pour contrôler l'activité d'un compte, en sachant que rien que le fait de se connecter suffit à laisser une trace ?

 

* Et surtout, pourquoi nous autres internautes n'avons toujours pas appris depuis toutes ses années ?

 

En conclusion, il est tout de même intéressant de constater que les hoax évoluent avec son époque.

 

« Le phénomène des "hoax" sur les réseaux sociaux français est assez récent, commente Guillaume Brossard, du site de référence hoaxbuster.com, simplement parce que ce qui était un lieu pour initiés se développe. Les "hoax" suivent l'air du temps : d'abord les mails, puis les blogs, les réseaux sociaux... » Sur­tout, le message pipeau comble le vide. « Sur Face­book, les gens n'ont pas forcément grand-chose à se dire. Mais ils tiennent à montrer qu'ils sont là. Alors ils s'envoient des vidéos, des messages en chaîne... et des "hoax" ! »

 

 

Repost 0
19 mai 2007 6 19 /05 /mai /2007 20:29
Swiffer Voici un hoax de type « désinformation » qui a largement circulé par mail en 2004 dans de nombreux pays au discrédite de la société Swiffer. Ce message avertirait le consommateur q’un de leur produit, en à savoir les lingettes Swiffer WetJet, contiendrait de l’antigel et serait la cause de la mort d’animaux de compagnie.

Voici le contenu de l’hoax :

MISE EN GARDE
Voici le mail que j'ai reçu aujourd'hui (à diffuser largement)
Récemment, quelqu'un qui avait un Berger Allemand, âgé de cinq ans, dû l'euthanasier pour une affection aiguë au foie. Le chien était en parfaite santé jusqu'à, il y a quelques semaines. Pour cette raison le propriétaire du chien fit pratiquer une autopsie sur le chien.
Le foie était dans un tel état, faisant croire à l'ingestion d'un poison.
Cette piste fut écartée d'emblée, car le chien était toujours, soit à l'intérieur, soit accompagné à l'extérieur. Finalement, le propriétaire du chien, fit des recherches à l'intérieur même de son logement et contrôla tous les produit de ménage en sa
possession.
En examinant l'emballage des lingettes humides "Swiffer", il remarqua en petits caractères (toujours ces fameux petits caractères) une mise en garde, disant: "que ce produit peut être toxique pour les petits enfants et les animaux".
Il prit contact avec le fabricant pour lui demander en quoi le produit de nettoyage était dangereux pour les enfants et les animaux. On lui répondit, à sa grande surprise, qu'une des composantes était de l'antigel (en vérité le produit s'apparente de très près à de la molécule de l'antigel).
Résultat, le sol du logement étant régulièrement nettoyé avec les lingettes, le chien se léchant les coussinet et mangeant dans des assiettes au contact de l'agent nettoyant firent que le foie du chien fut détruit. Peu après la mort du chien, la logeuse du propriétaire du chien dû faire euthanasier ses deux chats pour la même cause.
La logeuse et le locataire utilisaient en commun les lingettes humide "Swiffer". La logeuse n'ayant pas fait d'autopsie, ne put réclamer des dommages et intérêts, mais elle nous demanda de disséminer l'information sur la toile, pour mettre en garde tous les propriétaires d'animaux.


Pour ne pas plagier l’excellent site Hoaxbuster , voici l’article sur le sujet des lingettes Swiffer.
La société Swiffer a elle aussi publié un démenti que vous trouverez ici.
Repost 0